Une nouvelle étude révèle l'étendue de l'obésité canine

Publié 28 Juin 2021

Une nouvelle étude du Royal Veterinary College (RVC) a révélé l'ampleur de l'épidémie de surpoids chez les chiens au Royaume-Uni, avec 1 chien sur 14 signalé par leurs vétérinaires en surpoids chaque année.

« Il est inquiétant que ces résultats ne soient que la pointe de l'iceberg en ce qui concerne l'obésité canine, car tous les animaux de compagnie en surpoids ne recevront pas de soins vétérinaires pour ce problème », notent les chercheurs. L'étude a également révélé que certaines races étaient particulièrement sujettes à la prise de poids, notamment les carlins, les beagles, les golden retrievers et les springer spaniels anglais.

Comme ils l'expliquent, il s'agit de l'une des plus grandes études de l'histoire qui utilise des dossiers de santé anonymisés de cliniques vétérinaires pour explorer le problème de l'obésité chez les chiens. L'étude a inclus 22.333 chiens dont la santé a été suivie pendant un an pour identifier 1.580 chiens en surpoids. En plus de montrer que certaines races spécifiques présentaient des risques différents, l'étude a également souligné que le fait d'être stérilisé et d'âge moyen était également associé à une plus grande probabilité que les chiens soient en surpoids. On pense que les modifications des hormones sexuelles après la stérilisation provoquent des changements de comportement, en particulier une augmentation de l'appétit et une diminution de l'activité physique, entraînant une tendance à la prise de poids.

L'obésité comporte de graves risques pour le bien-être des chiens. Les chiens obèses ont une durée de vie plus courte, une qualité de vie réduite et une prévalence plus élevée de certaines affections majeures, telles que l’arthrose, les problèmes respiratoires, les maladies cardiaques, le diabète et certains types de cancer. « Cette nouvelle étude fournit une base de preuves indispensable aux vétérinaires et aux propriétaires pour identifier et protéger les chiens les plus à risque. Comprendre quels chiens sont les plus à risque permet des programmes spécifiques de contrôle du poids pour eux et de prévenir ou traiter l'obésité », indiquent les experts.

Autres constatations

7,1% des chiens sous soins vétérinaires étaient en surpoids en une seule année.

Huit races présentaient un risque plus élevé de surpoids que les chiens croisés : carlin, beagle, golden retriever, springer spaniel anglais, border terrier, labrador retriever, cavalier king charles spaniel et cocker. 

Deux races ont montré un risque réduit de surpoids par rapport aux chiens croisés : le Shih-Tzu et le Berger Allemand.

Les chiens âgés de 6 à moins de 9 ans présentaient le risque le plus élevé de surpoids par rapport aux chiens de moins de 3 ans. 

Les mâles stérilisés présentaient le risque le plus élevé par rapport aux femelles entières.

Dan O'Neill, professeur principal d'épidémiologie des animaux de compagnie au RVC et co-auteur de l'article, note que « pour vaincre votre ennemi, vous devez le connaître. L'obésité est l'ennemi de la santé de nos chiens. Cette nouvelle étude identifie les races et les âges des chiens les plus sensibles à l'obésité. Nous pouvons utiliser ces informations pour vaincre l'obésité ».

Enfin, le RVC encourage les propriétaires à parler du poids et du mode de vie de leur chien à chaque visite chez leur vétérinaire.