Storytelling, dernier épisode

Publié 07 Mai 2019

Storytelling, dernier épisode : un nouveau truc infaillible pour faire passer des messages et surtout… que les gens s’en souviennent !

Le storytelling– ou communication narrative – c’est raconter une histoire pour mieux faire passer un message, mieux se faire comprendre et convaincre plus facilement.

Dans nos deux articles précédents, vous avez découvert deux techniques simples qui vous permettent de mieux communiquer et surtout, que votre interlocuteur se souvienne de ce que vous lui avez raconté : comment structurer votre histoire et y introduire des listes de trois.

Vous avez loupé l’info ? Alors découvrez-la ici.

Il est temps de passer au troisième et dernier truc : la technique de la répétition.

Qu’est-ce que la technique de la répétition ?

Et bien c’est tout simple : il s’agit d’insister sur un élément pour en augmenter l’impact.

Qu’est-ce que cela donne en pratique ?

Reprenons l’histoire de Django, le chien arthrosique que vous avez traité avec succès et améliorons notre récit en lui apportant la répétition « un supplice, oui, un horrible supplice, une vraie torture... », tout en gardant bien sûr notre liste de trois de la fois dernière « Il part avec joie en promenade, monte les escaliers et grimpe dans la voiture tout seul ».

Cela nous donne donc :

« Django, berger allemand de 10 ans, souffrait tellement d’arthrose que chaque promenade dans le quartier, même très courte, était devenue un supplice, oui, un horrible supplice, une vraie torture... Il avait tellement mal que pour l’amener à la clinique, Marcel, son maître, a dû le porter pour l’installer dans sa voiture. Mais grâce à son traitement anti-inflammatoire quotidien et sa séance d’hydrothérapie hebdomadaire, Django a retrouvé une nouvelle jeunesse. Il part avec joie en promenade, monte les escaliers et grimpe dans la voiture tout seul ».

A vos claviers pour la mise en pratique !

 

Crédit photo : Silviarita - Pixabay