Savez-vous combien coûte un cas de mammite clinique en 2018?

Publié 27 Novembre 2018

Depuis 2009, le coût moyen d’une mammite clinique est estimé à 250 € par cas. Mais entre-temps, bien sûr, certaines choses ont changé : la production laitière moyenne des vaches a augmenté, le système de quotas a été supprimé et les coûts de production par kilo de lait ont augmenté. Bien entendu, ces modifications ont également un effet sur le coût de la mammite clinique.

En 2018, un cas de mammite clinique coûte en moyenne 600 € (!!) et dans certains cas, le coût peut même être beaucoup plus élevé. Dans cette M-news de l'UGent, les facteurs les plus importants qui déterminent le coût de la mammite clinique sont présentés.

Coup d’œil sur quelques facteurs qui influencent le coût d’une mammite clinique :

  • Près de 50% des coûts sont dus à la réforme précoce des animaux affectés ou à la mortalité. 
  • Plus de 30% des coûts sont dus à la perte de production de lait au cours de la lactation, suite aux dommages causés au tissu mammaire. 
  • La perte de production moyenne due à une affection clinique du pis est de 5%, mais varie beaucoup en fonction du stade de lactation. 
  • Les vaches présentant une infection clinique du pis au cours du premier mois de lactation produisent en moyenne 8% de lait en moins au cours de la lactation. 
  • L'ampleur des pertes de production laitière varie également considérablement en fonction du type d'agent responsable de la mammite. Une mammite clinique survenant avant le pic de production et due à Escherichia coli est associée à une perte de 10,5%. La perte correspondante pour une mammite à Staphylococcus aureus est de 7,1%.
  • Une mammite clinique chez une vache Holstein-Frisonne qui a vêlé depuis seulement 1 mois et qui est réformée prématurement, coûte plus de 1.200 €. Si elle n'est pas réformée précocement, la mammite coûte alors en moyenne 800 €.

Cliquez ici pour l'article scientifique complet.