Rôle des animaux dans les milieux éducatifs pour améliorer l'apprentissage

Publié 14 Juillet 2021

Une étude examine la manière dont les animaux sont inclus dans les écoles et autres cadres éducatifs pour les activités d'enseignement et de thérapie.

Les recherches de l'Université de Nottingham Trent visent à en savoir plus sur les impacts de ces « interventions assistées par des animaux » sur l'apprentissage, l'alphabétisation et le bien-être général des élèves, ainsi que sur les impacts sur les animaux eux-mêmes.

Les chercheurs, qui se spécialisent dans le comportement et le bien-être des animaux et le développement de l'alphabétisation des enfants, veulent remédier au manque de compréhension dans ce domaine grâce à une augmentation de l'inclusion des animaux dans les salles de classe.

Avec le soutien de la Society for Companion Animal Studies (SCAS), ils collaborent avec des écoles primaires et secondaires du monde entier.

L'objectif est d'utiliser les informations pour mieux comprendre les obstacles actuels à l'inclusion des animaux dans les milieux éducatifs, ainsi que les besoins de ceux qui font ce travail, afin d'assurer des avantages optimaux pour les élèves et les animaux impliqués.

On espère que les résultats pourront être utilisés pour fournir aux écoles des conseils, un soutien et une orientation supplémentaires dans ce domaine.

Alors que leur inclusion dans les interventions éducatives a gagné en popularité au fil des ans, les chercheurs constatent que l'on sait peu de choses sur la façon dont les animaux sont manipulés ou les activités auxquelles ils participent, et cela peut varier considérablement d'une école à l'autre.

Parfois, des organisations professionnelles ou des associations caritatives amènent des animaux dans les salles de classe. Le personnel peut également amener à l’école ses propres animaux de compagnie, généralement des chiens. De plus, les élèves peuvent être emmenés dans des endroits tels que des fermes pour visiter des animaux dans l'environnement où ils vivent habituellement.

Des exemples de la façon dont les animaux sont inclus dans les interventions vont des enfants lisant avec des chiens à un cours sur la biologie animale, les soins aux animaux ou sur l'empathie à travers les interactions avec différents animaux.

Les chercheurs veulent identifier ce que les éducateurs considèrent comme les avantages ainsi que les risques potentiels de l'implication d'animaux pour améliorer l'apprentissage, et écouter les écoles qui ne s'engagent pas actuellement avec des animaux dans des activités éducatives pour comprendre les raisons possibles.

« Le concept d'inclure des animaux dans les milieux éducatifs pour améliorer l'apprentissage, la concentration et le bien-être des élèves devient de plus en plus populaire », explique la chercheuse Lauren Finka, experte en bien-être animal à la School of Animal, Rural and Animal Sciences.

« Malgré cela, nous en savons relativement peu sur la façon dont les animaux sont traités et les activités dans lesquelles ils sont impliqués et comment cela pourrait les impacter à la fois positivement et négativement. Il est très probable que certaines espèces et certains tempéraments d'animaux soient beaucoup plus aptes à participer à ces types d'interventions que d'autres, mais comme point de départ, nous voulons juste avoir une meilleure idée des espèces incluses et comment », ajoute-t-elle.

« Nous espérons que nous pourrons utiliser ces informations pour mettre en évidence les endroits où les conseils, le soutien et l'orientation pourraient être dirigés afin de garantir, dans la mesure du possible, que les séances soient menées au profit à la fois des enfants et des animaux impliqués. »

De son côté, Emma Vardy, professeure au département de psychologie, affirme que « les animaux, en particulier les chiens, dans des contextes éducatifs, offrent de manière anecdotique de nombreux avantages aux enfants. Apprendre à lire est une compétence complexe à maîtriser et, pour certains enfants, lire à un chien peut éventuellement atténuer la peur associée à la lecture à haute voix, afin que vous puissiez pratiquer la lecture, développer vos compétences en lecture dans un environnement sûr et protégé ». 

« Cependant, il existe peu de preuves solides pour étayer les observations sur les avantages de ces activités, d'où la nécessité de notre projet. En plus des enfants, nous devons prendre en compte le bien-être des animaux dans ces situations et soutenir les milieux éducatifs pour mettre en œuvre des interventions assistées de haute qualité qui profitent aux enfants et prennent en compte le bien-être des animaux. »