Premier rapport de goutte articulaire chez les chats et les chiens

Publié 15 Juin 2022

Un groupe de chercheurs a confirmé la présence de cristaux d'urate monosodique dans le liquide articulaire d'animaux boiteux.

Il existe un préjugé répandu en médecine vétérinaire selon lequel la goutte ne survient pas chez les mammifères non humains. Récemment, cependant, un groupe de chercheurs a découvert des cristaux d'urate monosodique dans le liquide synovial provenant de certains chiens et d'un chat. Puisqu'il s'agit de l'étalon-or définitif pour diagnostiquer la goutte, ils signalent ces cas comme des maladies émergentes chez les animaux de compagnie. 

Pour mener l'enquête, quatre chiens et un chat ont été présentés pour boiterie de cause inconnue. Même après des examens de routine, y compris une imagerie radiographique, un examen de laboratoire et une arthrocentèse, aucune cause claire de polyarthrite n'a pu être trouvée. 

Cependant, poursuivant les explorations, ils découvert des cristaux d'urate monosodique dans le liquide synovial des animaux, confirmés par microscopie polarisée.

Le diagnostic étant prouvé, les auteurs ont commencé une thérapie sur les animaux. Chez l'un des deux chiens traités par immunosuppresseurs, la maladie a rechuté, et l'autre n'a présenté aucun symptôme pendant 3 mois. Les deux autres chiens ont été traités avec un inhibiteur de la xanthine oxydase, l'un est mort et l'autre n'a montré aucun symptôme pendant 3 ans. Le chat a été traité par drainage et injection intra-articulaire de dexaméthasone, mais la maladie a récidivé après 6 mois. 

Selon les chercheurs, il s'agit du premier rapport confirmant que la goutte articulaire peut survenir chez les chiens et les chats. Par conséquent, « il faut veiller à ne pas ignorer les matériaux en forme d'aiguille dans le liquide synovial. La goutte devrait également être incluse dans le diagnostic différentiel de l'arthrite et davantage de recherches sont nécessaires chez ces animaux. »