Le WVA reconnaît la nécessité d'innover dans l'enseignement vétérinaire

Publié 13 Juin 2022

L'Association Vétérinaire Mondiale (WVA – World Veterinary Association) a publié sa position sur les recommandations aux éducateurs vétérinaires afin d'innover et d'adapter la profession aux temps actuels.

L'Association vétérinaire mondiale (WVA) reconnaît la nécessité d'innover et d'adapter les processus d'enseignement vétérinaire pour parvenir à « un enseignement vétérinaire bien structuré et doté de ressources suffisantes ». La WVA déclare que des programmes sont nécessaires pour préparer les étudiants vétérinaires aux défis d'aujourd'hui, tant dans la pratique privée que publique. « Des éducateurs vétérinaires bien formés sont essentiels pour que les étudiants intègrent et assimilent les connaissances nécessaires pour devenir des vétérinaires compétents. »

Dans certaines parties du monde, l'enseignement vétérinaire national et régional fournit des normes et améliore la qualité de l'enseignement vétérinaire grâce à des programmes d'accréditation. Ainsi, ils donnent les exemples du Council of the American Veterinary Medical Association, de l'European Association of Veterinary Teaching Establishments (EAEVE), ou de différentes organisations comme la Fédération des Vétérinaires d'Europe (FVE) ou le Système Européen d'Évaluation des Programmes de Formation Vétérinaire. D'autres évaluations et programmes de ce type sont, par exemple, celui de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) à travers le programme d’Évaluation de la Performance des Services vétérinaires, pour fournir des conseils et une assistance.

Développer un apprentissage basé sur les compétences vétérinaires nécessite de savoir comment aborder des conditions inconnues ou des situations imprévisibles, des situations qui arrivent fréquemment dans la profession vétérinaire. Cela peut être réalisé, expliquent-ils, en offrant des opportunités d'apprentissage basé sur des cas ou des problèmes, par exemple lorsque les éducateurs vétérinaires examinent les rôles du développement des compétences d'observation, de l'application de la méthodologie scientifique, du diagnostic, de l'analyse critique et de la réflexion. De plus, « ils devraient encourager les éducateurs à assumer le rôle supplémentaire de mentorat et de coaching pour améliorer l'acquisition de compétences non techniques (par exemple, la communication, le travail en équipe, le bien-être mental, etc.) qui sont essentielles au succès en tant que vétérinaire », note la WVA.

Les éducateurs vétérinaires devraient continuellement « développer une compréhension holistique de l'évaluation efficace des étudiants et des méthodes pédagogiques et les établissements d'enseignement vétérinaire devraient faciliter et offrir des opportunités aux éducateurs souhaitant améliorer leurs compétences afin d'optimiser le mentorat des étudiants vers l'enseignement vétérinaire ».

Pour garantir que la qualité de l'enseignement vétérinaire continue de s'améliorer, la WVA recommande que les organismes statutaires vétérinaires jouent un rôle essentiel dans le suivi des programmes d'enseignement vétérinaire et la promotion de la formation à la culture numérique.