Le deuil des animaux de compagnie, un long processus pour la plupart des maîtres

Publié 30 Janvier 2018

Au fil des décennies, les animaux de compagnie sont devenus des membres de la famille à part entière. Ils occupent une telle place que leur disparition peut être aussi douloureuse – voir même plus – que celle d’un être proche.

Lors du décès d’un animal, c’est un véritable travail de deuil qui commence. Un processus qui n’est pas toujours compris ou estimé à sa juste valeur par l’entourage, et dont les traces peuvent persister plusieurs années.

Une vraie tristesse… parfois incomprise par le monde extérieur

Combien de fois n’entend-t-on pas des remarques telles que « Après tout, ce n’est qu’un animal », « Comment peut-on se mettre dans des états pareils ? » ou encore « Prends-en vite un autre » ?

Ces réflexions ou « conseils » donnés maladroitement par des personnes qui n'ont jamais vécu de relation intense avec un animal, sont dévastatrices pour ceux qui les reçoivent. La tristesse, l’incompréhension peuvent se muer en colère vis-à-vis d’un interlocuteur qui ne comprend pas le bouleversement et les conséquences émotionnelles causés par la perte d’un animal.

La douleur est pourtant bien réelle et il est important de ne pas la sous-évaluer. Et aussi se rendre compte que dans certains cas, la perte d’un animal sera pour son maître plus douloureuse que celle d’un parent. Cette douleur est propre à chaque individu. Elle dépend de son caractère, de son vécu et de l’intensité de sa relation avec son animal. Et donc, en aucun cas, il ne faut la juger.

Exprimer cette peine à son entourage n’est pas facile, et pourtant essentiel dans le processus de deuil. Se taire, garder ses émotions et sa tristesse pour soi ne fait que rendre plus longue et plus pénible la période de deuil.

Et c’est là que le rôle d’écoute et d’empathie du vétérinaire prend toute son importance, a fortiori lorsqu’une euthanasie a été pratiquée et qu’un sentiment de culpabilité envahit le maître. Tout est alors affaire de tact, d’expérience et de contact avec le propriétaire.

Le deuil des animaux de compagnie, un long processus pour la plupart des maîtres

Le deuil des animaux de compagnie, un long processus pour la plupart des maîtres