Cherche: cas suspects d’une infection par « Mycoplasma suis » en porcherie

Publié 10 Février 2014

Mycoplasma suis, anciennement appelé Eperythrozoon suis, est une bactérie capable d’adhérer aux globules rouges et de les endommager, causant une anémie hémolytique.

Le plus souvent, en cas d’infection en maternité et/ou en post-sevrage, on peut mettre en évidence de la pâleur, de la faiblesse et un retard de croissance chez les porcelets atteints.
 
Chez la truie, l’infection survient généralement autour de la mise bas, causant une perte d’appétit, un chute de la production de lait et parfois de la fièvre.  Dans certains cas, l’anémie de la truie est associée à des troubles de la reproduction (anoestrus, retours en chaleurs, mortalités embryonnaires précoces, avortements).

Dans le passé, le diagnostic de cette maladie était relativement difficileet basé sur des frottis sanguins. Aujourd’hui, un test PCR existe et est disponible en Belgique.

Si vous rencontrez un cas suspect en maternité et/ou en post-sevrage dans votre porcherie (ou dans la porcherie de votre client), nous pouvons vous aider à poser le diagnostic !

 

Pour de plus amples informations

Cherche: cas suspects d’une infection par « Mycoplasma suis » en porcherie