Achats sur Internet : attention aux contrefaçons de produits vétérinaires !

Publié 18 Janvier 2021

Attention : les achats sur Internet vous exposent aux risques de contrefaçon et ces risques concernent aussi les produits vétérinaires !

Des faux colliers antiparasitaires pour animaux de compagnie vendus sur Internet depuis la Chine ont été récemment identifiés par les autorités vétérinaires françaises. Ces produits, annoncés comme étant des colliers antiparasitaires de la gamme Seresto® de Bayer (actuellement Elanco), ne sont pas conformes à la réglementation en vigueur et ne contiennent pas les principes actifs qu'ils devraient contenir.

Après une alerte sur la possibilité que les colliers antiparasitaires vendus sur le site de vente en ligne Wish soient contrefaits, les experts ont analysé plusieurs d’entre eux. Les produits sont présentés sur le site sous forme de colliers antiparasitaires de la gamme Seresto®, fabriqués par la société Bayer, récemment acquise par Elanco. Ces colliers sont autorisés pour la prévention et le traitement des puces et des tiques chez les chiens et les chats. Ils sont vendus sans ordonnance. Seul le prix attractif des colliers proposés sur le site pourrait mettre en doute leur authenticité. Les vendeurs sont localisés en Chine.

Des produits inefficaces, voire dangereux.

Une fois reçus, les colliers ne correspondent pas aux photos affichées sur le site Wish. Selon les autorités, « l'emballage était dépourvu d'identification du produit : le nom du collier, l'espèce cible ou les indications d'utilisation n'étaient pas mentionnés. Par conséquent, rien ne différenciait un collier pour chat d'un collier pour chien. Il n'y avait aucun élément visible reliant le collier à un numéro de lot, un fabricant ou un titulaire d'autorisation de mise sur le marché. De même, il ne renseigne pas sur les précautions d'emploi, les risques pour l'animal et le propriétaire, ni sur les conditions d'élimination des déchets, alors que la réglementation sur les médicaments vétérinaires prévoit que toutes ces informations soient mentionnées sur la boîte ou dans le mode d'emploi ».

L'analyse des colliers a montré que les substances actives normalement contenues dans les colliers Seresto®, la fluméthrine et l'imidaclopride, n’y sont pas présentes.

« Les risques associés à l'achat et à l'utilisation de ces médicaments contrefaits vont de la simple inefficacité à une éventuelle toxicité pour les animaux, les humains et l'environnement, selon les substances qu'ils contiennent », préviennent les autorités.