RECHERCHE: chiennes avec tumeurs mammaires

Publié 13 Octobre 2014

Les pathologies de la glande mammaire incluent les tumeurs, kystes, inflammations
et/ou infections. Les tumeurs mammaires sont les tumeurs les plus fréquentes de la
chienne (50% de toutes les tumeurs), affectant principalement les femelles intactes
d’âge moyen et plus âgées. La moitié des tumeurs mammaires est maligne.

La différentiation tumeur bénigne versus tumeur maligne est importante pour la
décision thérapeutique ainsi que pour le pronostic. L’échographie en mode B donne
des indications quant à la malignité d’une tumeur tel le caractère hétérogène, le
contour irrégulier ou la présence de calcifications mais une différentiation formelle
est impossible. L’échographie Dopppler couleur ne permet non plus pas de montrer
une association entre degré de vascularisation et malignité. L’échographie de
contraste est une technique récente dans laquelle des microbulles d’air sont
injectées dans la circulation sanguine, permettant essentiellement l’évaluation des
capillaires sanguins. Les ondes sonores échographiques sont réfléchies par les
microbulles, puis par le tissu environnant permettant de suivre la perfusion tissulaire
en direct. L’injection d’agents de contraste échographiques permet l’évaluation de la
vascularisation et de la perfusion tissulaire, permettant de mieux évaluer la nature du
tissu pathologique. L’échographie de contraste est une technique non-invasive,
simple à pratiquer et sans danger comme l’a démontré une récente étude sur 411
chiens et 77 chats.

Le but de notre étude est de déterminer si l’échographie de contraste permet de
différentier les lésions bénignes et malignes des glandes mammaires.
Les départments d’Imagerie Médicale des Animaux Domestiques et de Médecine et
Biologie Clinique des Petits Animaux de l’Université de Gand sont à la recherche de
chiens avec tumeurs mammaires. Une échographie en mode B, Doppler couleur et
de contraste des masses mammaires sera pratiquée aux frais des départements. De
plus, en guise de remerciement pour la participation à l’étude, une échographie
abdominale complète sera pratiquée. Tous les chiens avec tumeurs mammaires qui
seront opérés et pour lesquels un examen histopathologique sera disponible entrent
en ligne de compte pour l’étude.


Pour plus d’informations ou pour référer des patients, contact peut être pris avec le
Professeur Katrien Vanderperren (Katrien.vanderperren@ugent.be) ou le Professeur
Hilde de Rooster (hilde.derooster@ugent.be).