Xénotransfusion d’un chat présenté en hémoabdomen

Publié 05 Février 2018

En l’absence de sang de chat compatible, la xénotransfusion de sang de chien à un chat anémié peut être une alternative permettant une stabilisation en urgence. Une hémolyse du sang de chien transfusé étant attendue dans les jours qui suivent la transfusion, il est important d’obtenir du sang de chat compatible dans les plus brefs délais. De plus, une nouvelle xénotransfusion plus de 4 jours après la xénotransfusion initiale pourrait induire une réaction anaphylactique sévère, voire fatale suite à la formation d’anticorps. Ce rapport de cas décrit la prise en charge d’un chat anémié de 12 ans présenté en choc hémorragique sur tumeur splénique et hémoabdomen secondaire. En l’absence de sang de chat en réserve, du sang de chien a été administré afin de le stabiliser. Le chat n’a pas présenté de signes cliniques d’hémolyse et est sorti de l’hospitalisation 13 jours après son admission.