Un diverticule sous-arachnoïdien thoracique chez un Bouledogue français

Publié 19 Mai 2016

Le diverticule sous-arachnoïdien, anciennement nommé kyste sous-arachnoïdien, est une accumulation de liquide céphalorachidien dans l’espace sous-arachnoïdien qui comprime la moelle épinière, le plus souvent dorsalement.

En fonction de sa localisation, ce type de diverticule entraîne des symptômes neurologiques tels que de la parésie d’un ou plusieurs membres, de l’ataxie, de l’hypermétrie et plus ou moins de l’incontinence fécale et urinaire.

C’est une pathologie rarement rencontrée en médecine vétérinaire qui peut être confondue avec d’autres étiologies. En effet, les signes nerveux associés à la présence d’un diverticule sous-arachnoïdien peuvent faire suspecter, entres autres, une hernie discale ou une instabilité/malformation vertébrale.

L’appel à l’imagerie avec contraste (myélographie, myélo-scanner) voire l’IRM s’avère nécessaire afin d’obtenir un diagnostic définitif, le diverticule présentant une image caractéristique « en goutte » localisée dorsalement à la moelle épinière.

Le traitement est chirurgical et vise à décomprimer la moelle, de façon durable.