Un chat intoxiqué aux anticoagulants traité avec de l’Oxyglobin®

Publié 10 Mars 2014

Les intoxications aux anticoagulants sont une cause fréquente de présentation en urgence au cabinet vétérinaire. Les signes cliniques se développent plus de 36 à 72h7 après l’ingestion et peuvent être frustes au départ (léthargie, anorexie) mais sont souvent beaucoup plus sévères. Les signes sévères témoignent soit d’un trouble de l’hémostase secondaire (hématomes, saignements externes ou cavitaires), soit d’une hypovolémie (muqueuses pâles et tachycardie) ou d’une hypoxémie (dyspnée ou tachypnée). Sans traitement, cette maladie progresse rapidement vers un état de choc et la mort de l’animal. Les intoxications aux anticoagulants sont bien connues chez le chien mais sont plus rares chez le chat.

Un chat intoxiqué aux anticoagulants traité avec de l’Oxyglobin®

Un chat intoxiqué aux anticoagulants traité avec de l’Oxyglobin®