Un cas d'hypercalcémie secondaire à une hyperparathyroïdie primaire canine traité chirurgicalement

Publié 16 Avril 2016

Un chien croisé Beagle mâle entier de neuf ans est présenté pour fasciculations musculaires évoluant depuis six mois et polyurie-polydipsie évoluant depuis trois mois. Un bilan sanguin révèle une hypercalcémie totale et ionisée sans hyperphosphatémie. Une origine néoplasique, rénale et un Addison sont écartés, et des examens d'imagerie (dont échographie cervicale ventrale) et dosage de la parathormone permettent de diagnostiquer une hyperparathyroïdie primaire. Une parathyroïdectomie droite est réalisée. Le suivi de la calcémie post-opératoire confirme la résolution de l’hypercalcémie. Une légère hypocalcémie ionisée transitoire est apparue, sans signes cliniques. Aucun traitement n’est alors mis en place. L'analyse histopathologique conclut à un adénome parathyroïdien. Une résolution de la polyurie-polydipsie est rapportée un mois après la chirurgie et le calcium ionisé reste dans les normes.