Un cas d'encensement chez un cheval : quel est le diagnostic ?

Publié 13 Novembre 2017

Signalement, anamnèse, examens clinique et radiographique :

 

Un hongre Warmblood de 5 ans est présenté pour des symptômes d'encensement (ou headshaking). Les causes allergiques classiques (pollen et plantes en floraison, soleil, moisissures, insectes, métal du mors,...), provoquant la stimulation du nerf trijumeau, ont été exclues comme étiologie de l'encensement chez ce hongre. À l'observation, on constate que les symptômes s'accentuent lors de ports de tête spécifiques durant le travail et au box durant les repas. Étant donné que les symptômes se sont aggravés au cours des derniers mois, un examen tomodensitométrique (scanner) de la tête est recommandé au propriétaire.