Suspicion de fibrose pulmonaire idiopathique chez un West Highland White Terrier

Publié 11 Février 2014

En médecine humaine, la fibrose pulmonaire idiopathique (IPF, idiopathic pulmonary
fibrosis) est une maladie fibrotique progressive du poumon dont l’étiologie reste à ce jour
inconnue et la pathogénèse mal comprise. Son pronostic est sombre et aucun traitement
à l’heure actuelle n’a été capable d’induire une rémission voir un arrêt de la progression
de la maladie. L’initiation et le développement de cette pathologie semblent faire suite à
une interaction entre certains facteurs environnementaux et une prédisposition génétique
sous-jacente, tous deux encore mal élucidés à l’heure actuelle. En médecine vétérinaire,
une pathologie similaire affecte l’espèce canine et plus particulièrement le West Highland
White Terrier (WHWT), bien que d’autres races de terrier telles que le Cairn Terrier, le Bull
Terrier et le Staffordshire Bull Terrier semblent également être touchées.

Suspicion de fibrose pulmonaire idiopathique chez un West Highland White Terrier

Suspicion de fibrose pulmonaire idiopathique chez un West Highland White Terrier