Mortalité aiguë chez l'agneau en prairie

Publié 05 Juin 2015

Pendant la période estivale, il arrive que le vétérinaire soit appelé par des éleveurs de moutons pour la mort inopinée d'un grand agneau en prairie. Dans notre pays, on compte surtout des élevages de moutons amateurs et l'on trouve donc peu de grands cheptels. Lorsqu'on a affaire à un grand troupeau d'animaux, il est déjà possible d'établir plus ou moins une suspicion de la cause de la mort si l'on constate plusieurs cas d'animaux morts et malades. Dans un petit groupe d'élevage de moutons amateur, cette indication fait défaut. De plus, les éleveurs amateurs ne sont généralement pas aussi compétents que les éleveurs ovins professionnels pour observer leur troupeau, ce qui complique l'anamnèse et le diagnostic.