L'élevage laitier est-il prêt pour un « tarissement sélectif » ?

Publié 15 Mai 2015

Depuis 1969, le tarissement standard avec antibiotiques (« blanket dry cow therapy ») fait partie des recommandations générales pour supprimer les problèmes de santé du pis au sein des exploitations laitières. Cependant, une grande partie de cette utilisation peut être classée comme prophylactique puisque la majorité des animaux sont exempts d'infections intra-mammaires peu avant le tarissement. Cette utilisation prophylactique de préparations à base d'antibiotiques pour le tarissement (plus succinctement appelées « produits de tarissement ») est dans la ligne de mire lorsqu'on aborde l'utilisation responsable/réduite des antibiotiques. Fin 2013, les Pays-Bas ont émis une directive restreignant le tarissement standard avec antibiotiques et prônant comme base un tarissement sélectif. Cette approche consiste à tarir sans antibiotiques les animaux exempts d'infections intra-mammaires et soumis à une faible pression d'infection. Ces deux conditions (une bonne santé du pis au moment du tarissement et une faible pression d'infection au sein de l'exploitation) sont d'une importance capitale pour prévenir l'apparition de problèmes durant le tarissement ou la lactation (précoce).