Gestion d’un cas de brûlure étendue suite à une chirurgie de convenance

Publié 08 Mai 2017

Des brûlures sévères peuvent être induites par les systèmes de réchauffement des patients pendant ou après une chirurgie (tapis chauffant, bouillottes, lampes chauffantes etc). Ces brûlures doivent être prises en charge rapidemment. Dans certains cas, elles peuvent concerner de grandes surfaces de peau et une fermeture en première intention n’est pas toujours possible. Il est alors nécessaire de faire appel à différentes techniques de reconstruction ou une fermeture par seconde intention peut être nécessaire. Nous reportons ici la prise en charge d’un cas de brûlure iatrogénique par tapis chauffant survenue lors d’une ovariectomie de convenance.