Contrôle du chien/chat diabétique

Publié 08 Décembre 2015

Le but final du traitement est de contrôler la glycémie de manière à inhiber les symptômes cliniques de polyurie et de polydipsie et à minimiser le risque de développer des complications. Il faut éviter une parfaite stabilisation de la glycémie qui entraînerait un risque accru d’hypoglycémie. La plupart des chiens ne présentent aucun symptôme, lorsque la concentration de glucose sanguin est maintenue entre 100 et 250 mg/dl* tout au long de la journée. Chez le chat, il s’agit d’une concentration située entre 100 et 300 mg/dl. On cherche en outre à obtenir une rémission. Chez ces chats, le besoin d’insuline diminuera voire disparaîtra, leur permettant ainsi de se passer à nouveau d’insuline. (La rémission chez le chat sera abordée dans un prochain numéro des « Tips & Tricks »).