Cardiomyopathie restrictive chez le chat - une revue de 92 patients

Publié 02 Décembre 2020

La cardiomyopathie restrictive (CMR) chez l’homme représente un groupe hétérogène de pathologies myocardiques, caractérisées par un remplissage ventriculaire déficient dû à une réduction de la compliance du myocarde avec une fonction systolique et des épaisseurs de paroi normales ou presque. Chez le chat, il existe une forme myocardique et endomyocardique de CMR. La forme myocardique se caractérise par une fibrose myocardique interstitielle diffuse alors que, dans le cas de la forme endomyocardique, on observe la présence de tissu cicatriciel. Les lésions peuvent prendre la forme de bandes qui relient le septum interventriculaire avec la paroi libre du ventricule gauche ou prendre un aspect plus diffus qui entraîne une réduction du volume ventriculaire gauche.